Est-il possible d’envisager le parrainage DIF comme un job, comme un travail, pouvant être exercé à temps partiel comme à temps plein ?

Eh bien, la réponse est oui. – Les conditions de rémunération seront alors améliorées, sur base d’un système semblable au système de rémunération mis en place pour les courtiers.

A cette précision près que cette activité professionnelle sera exercée sous le statut d’indépendant, complémentaire ou principal.
La méconnaissance de ce statut entraînant parfois de la méfiance, il vous est loisible de prendre rdv pour un entretien (gratuit) avec un de nos spécialistes en la matière afin de poser toutes les questions que vous pourriez avoir vis-à-vis de ce statut.
Il s’avère de manière générale que le statut de salarié à mi-temps ou plus (3/4 temps – temps plein) couplé au statut d’indépendant complémentaire est un des statuts les plus intéressants du point de vue fiscal.

Le plan de carrière qu’il vous est alors possible de développer vous sera expliqué en détail si, d’aventure, vous étiez intéressé par cette opportunité pour laquelle ni votre âge, ni votre (in)expérience, ni vos diplômes, ni votre nationalité ne seront des critères de choix ou de sélection.

Un seul critère permettra de déterminer votre succès , c’est … VOUS.

Alors, contactez-nous pour en savoir plus…